ISR : Pourquoi ATLAND Voisin se préoccupe de sa résilience climatique ?

Temps de lecture estimé:
SCPI, ATLAND Voisin, ISR, RSE, SEG, Le Déclic ISR, résilience climatique

Inondation dans le Pas-de-Calais, tempête Nelson dans l’ouest… Depuis le début de l’année, plusieurs catastrophes naturelles ont malheureusement émaillé l’actualité nationale. Ces événements nous rappellent que le changement climatique devrait provoquer une recrudescence de ces épisodes météorologiques extrêmes. Face à ce constat, les acteurs de l’investissement immobilier sont amenés à identifier les risques auxquels leur patrimoine sera exposé ; et à mettre en place des plans d’actions pour s’en prémunir. Découvrez dans cet article comment ATLAND Voisin intègre cette dimension dans son approche. Bonne lecture !

Les idées clés à retenir

1. Avec le dérèglement climatique, les risques physiques augmentent. Ce constat et la réglementation amènent les acteurs de l’investissement immobilier à intégrer ces risques dans l’analyse de leurs acquisitions et leur gestion, pour créer des plans d’actions pour renforcer la capacité des immeubles à résister à ces risques : on parle de résilience climatique.

2. Chaque actif est analysé à l’aune de données scientifiques et techniques, en croisant les risques propres à l’exposition géographique du bâtiment et à ceux induits par ses spécificités techniques : pour ce dernier point, il peut s’agir de critères comme le type de fondation ou encore d’éléments de conception spécifiques comme le positionnement des locaux techniques.

3. ATLAND Voisin intègre ce risque dans la stratégie de ses SCPI labélisées. Par exemple, sur Épargne Pierre (qui concentre 90% du patrimoine géré), 95% du patrimoine (au 31/12/2023) est couvert par une étude de résilience climatique. Cette vigilance se retrouve dès les acquisitions, où de nombreux critères sont étudiés : isolation et mode constructif, présence de vide sanitaire ou sous-sol, type de fondations (superficielles ou profondes), couleur de la toiture et des façades (par rapport au confort thermique en été), taux d’imperméabilisation de la parcelle, présence d’espaces de pleine terre et de végétaux.

4. ATLAND Voisin a constitué une équipé dédiée pour approfondir l’étude de nos actifs les plus importants sous le prisme de la résilience climatique, organiser de visites de sites et d’entretiens avec les gestionnaires techniques, ou encore chiffrer les actions permettant de limiter la vulnérabilité d’un actif au risque déterminé (végétalisation des espaces extérieurs, blanchiment des toitures, déplacement des équipements sensibles…).

3 questions pour comprendre la résilience climatique

1. Qu’est-ce que la résilience climatique ?

Réussir à encaisser un choc et à revenir dans l’état antérieur au choc. À l’origine imaginé par les physiciens, le terme de résilience est aujourd’hui très utilisé pour désigner la capacité des individus ou des organisations à affronter les conséquences d’un choc externe, qu’il soit psychologique, économique, ou… climatique. Dans l’univers de l’immobilier, cette résilience climatique repose sur une compréhension approfondie des risques, bâtiment par bâtiment. Elle nécessite la mise en œuvre de stratégies visant à réduire les dommages potentiels et à maintenir le bon fonctionnement des bâtiments malgré les évolutions du climat. En pratique, tous les acteurs de l’industrie immobilière doivent aujourd’hui améliorer leur résilience (Sociétés de Gestion, investisseurs, État et collectivités, assureurs…).
La preuve : cette notion a récemment fait son apparition dans la réglementation française (Loi Climat et Résilience) et européenne (Taxonomie, CSRD pour « Corporate Sustainability Reporting Directive » et SFDR pour « Sustainable Finance Disclosure Regulation »). 

L’info à retenir :

Augmentation de plus de 60% d’ici à 2050. Selon le « rapport climat » publié mardi 17 octobre 2023, par la Caisse centrale de réassurance (CCR), les dépenses du régime français d’indemnisation des catastrophes naturelles pourraient augmenter jusqu’à 60% voire plus d’ici 2050. Une envolée qui s’explique notamment par la recrudescence attendue des inondations, des submersions marines ou encore des sécheresses. Pour réaliser cette estimation, la CCR a travaillé en partenariat avec Météo France sur la base des scénarios établis par le GIEC[1].

2. Quels sont les risques climatiques pour une SCPI ?

Comme tous les patrimoines immobiliers, celui géré par ATLAND Voisin est exposé à différents risques climatiques. Au titre de la gestion de nos SCPI, nous sommes dans l’obligation de respecter les dispositions de la réglementation européenne dite SFDR ou Disclosure (« Divulgation » en français) qui prévoit une description de ces risques – et de leur anticipation – dans nos documents précontractuels. Il s’agit donc de phénomènes climatiques (vagues de chaleur ou inondations) ou de conséquences directes du dérèglement climatique (expansion de l’argile, perte du trait de côte, etc.) qui pourraient affecter la solidité et l’utilisation des bâtiments, ainsi que leur valeur financière. Pour les identifier, nous utilisons des bases de données fournissant des données scientifiques parfaitement localisées et régulièrement mises à jour qui tiennent compte des différents scénarii du GIEC. Chaque actif est alors analysé à l’aune de ces données pour déterminer sa vulnérabilité. En pratique, il s’agit de croiser les risques induits par l’exposition géographique du bâtiment à ceux induits par ses spécificités techniques : pour ce dernier point, il peut s’agir de critères techniques comme le type de fondation ou encore d’éléments de conception spécifiques comme le positionnement des locaux techniques.

Un axe stratégique pour l’avenir

En tant que gérant de SCPI, il nous apparaît comme crucial de projeter et d’anticiper dès aujourd’hui les effets à long terme du changement climatique sur nos actifs. Cela passe par une cartographie précise des risques climatiques de notre portefeuille actuel et nos projets d’acquisition. Mais aussi par un plan d’action d’amélioration sur nos bâtiments. L’ensemble de ce plan d’action stratégique est piloté par une équipe dédiée. 

Marina ILIESKI, Responsable ISR d’ATLAND Voisin

3. Comment ATLAND Voisin intègre la résilience climatique dans son activité ?

Sur le terrain, la réduction des risques climatiques est un travail du quotidien pour les équipes d’ATLAND Voisin. Une Task Force Résilience Climatique a ainsi été spécialement constituée afin de mener des actions comme l’étude approfondie de nos actifs les plus importants sous le prisme de la résilience climatique, l’organisation de visites de sites et d’entretiens avec les gestionnaires techniques, ou encore le chiffrage d’actions permettant de limiter la vulnérabilité d’un actif au risque déterminé (végétalisation des espaces extérieurs, blanchiment des toitures, déplacement des équipements sensibles…).

Par exemple, au niveau de notre SCPI Épargne Pierre, plus de 95% du patrimoine ( au 31/12/2023) est ainsi couvert par une étude de résilience climatique qui porte sur les principaux risques (sécheresse, retrait et gonflement des argiles, vague de chaleur, inondation et submersion marine…).

Enfin, lors de l’acquisition d’actifs, cette vigilance vis-à-vis de la résilience climatique se traduit désormais par la prise en compte de nombreux critères : isolation et mode constructif, présence de vide sanitaire ou sous-sol, type de fondations (superficielles ou profondes), couleur de la toiture et des façades, taux d’imperméabilisation de la parcelle, ou encore présence d’espaces de pleine terre et de végétaux.

Un enjeu en phase avec l’objectif à long terme des épargnants

Pour les associés de SCPI, la vigilance face aux risques climatiques de ses investissements est cruciale à long terme. Ces risques peuvent en effet se répercuter sur la performance financière des biens et donc influer sur les rendements et la valeur des portefeuilles. Choisir une Société de Gestion qui intègre les critères ESG, favorise des pratiques durables et se soucie de la résilience climatique, c’est choisir une Société de Gestion qui se préoccupe de la valeur de vos investissements sur le long terme. 

Stéphanie LANDOUAR, Responsable RSE d’ATLAND Voisin

[1] Groupe d’experts Intergouvernemental sur l’Évolution du Climat.

user avatar
Stéphanie LANDOUAR
Responsable RSE
Partager cet article
Sur le même sujet
ATLAND Voisin, SCPI, Courrier aux Investisseurs
Bilans et Perspectives
Objectifs 2024, et enjeux à long terme, découvrez nos perspectives
10/06/2024
SCPI, Société Civile de Placement Immobilier, ATLAND Voisin, fiscalité, Déclic
Épargne
La fiscalité et les SCPI : schémas pour y voir clair
24/05/2024
Terra, Montpellier, Epargne Pierre, SCPI, ATLAND Voisin, Occitanie
Investissement immobilier
Zoom sur... la livraison du premier immeuble tertiaire à ossature bois d'Occitanie, acquis par notre SCPI Épargne Pierre
24/05/2024
ATLAND Voisin, Epargne Pierre Europe, SCPI, SCPI Internationale, trophée, Victoires de la Pierre-Papier
Distinctions
Épargne Pierre Europe a été élue Meilleure SCPI Internationale 2024 de sa catégorie 
14/05/2024
SCPI, ATLAND Voisin, Société Civile de Placement Immobilier, Epargne Pierre, Epargne Pierre Europe, Immo Placement, BTI
Bilans et Perspectives
Bulletins du 1er trimestre : confirmation des objectifs 2024 pour nos trois SCPI, qui visent la stabilité des revenus et une surperformance par rapport au marché (non garanti)
13/05/2024
SCPI, Société Civile de Placement Immobilier, ATLAND Voisin, Epargne Pierre, Epargne Pierre Europe, Immo Placement, rendement, risque
Épargne
SCPI, Rendement et Risque : notre grille de lecture
26/03/2024
SCPI, Société Civile de PLacement Immobilier, Epargne Pierre, Epargne Pierre Europe, Immo Placement, rendement, risque
Épargne
SCPI, Rendement et Risque : et si la vérité était ailleurs ?
20/03/2024
SCPI, Epargne Pierre, Epargne Pierre Europe, Immo Placement, liquidité
Épargne
La liquidité d'une SCPI : comment l'évaluer ?
28/02/2024
SCPI, ISR, ESG, Epargne Pierre, Epargne Pierre Europe, Immo Placement
Engagement ISR
ISR : La valeur verte, tu évalueras...
22/02/2024
SCPI, bulletin trimestriel, Epargne Pierre, Epargne Pierre Europe, Immo Placement
Bilans et Perspectives
Bilan de nos SCPI au 4ème trimestre : des résultats stables ou en hausse
06/02/2024