Et si en 2022, nous apprenions à faire fructifier notre capital ?

Temps de lecture estimé:

Un bon épargnant est un épargnant bien informé ! Malheureusement, une majorité de français reconnaît encore un déficit en matière de culture financière. Cette situation conduit ainsi certains particuliers à privilégier des formes d‘épargne mal rémunérées. Pas de panique : il n’est jamais trop tard pour se former, rencontrer des professionnels et définir une stratégie adaptée à votre profil d’épargnant. Découvrez tous nos conseils dans cet article. Bonne lecture !

culture financière épargne investissement immobilier scpi

Culture financière : mention « peut mieux faire » pour les français

49 % des Français admettent avoir une culture financière insuffisante. C’est l’une des conclusions majeures d’une l’étude réalisée, en octobre 2021, par Opinionway à l’initiative de notre société de gestion ATLAND Voisin et de la plateforme de financement participatif Fundimmo.

Des épargnants peu informés et donc prudents 

Face aux incertitudes de la crise sanitaire, de nombreux français se sont organisés pour optimiser leur budget et mettre de l’argent de côté. Selon l’Insee, nos compatriotes auraient ainsi épargné – en moyenne – 21,3 % de leur revenu brut disponible en 2020. Malheureusement, le manque de culture financière incite beaucoup de français à privilégier des formes d‘épargne peu ou pas rémunérées (Livret A, compte courant…). 

« Avec près de 38 milliards d’euros de collecte depuis le début de la crise sanitaire*, le Livret A demeure indéboulonnable malgré sa faible rémunération. Des placements plus attractifs proposant des rendements de plus 5 % restent aujourd’hui ignorés par trop de Français qui se privent d’une diversification de patrimoine par méconnaissance et crainte du risque. » Jérémie Benmoussa, Président du Directoire de Fundimmo

* au 06/09/2021

Investissement et finance : se former à tout âge  

Bonne nouvelle : si beaucoup de français avouent leur déficit de connaissances en matière financière, ils sont nombreux à vouloir progresser ! À l’image des cours proposés par certains pays scandinaves, l’étude d’Opinionway nous apprend ainsi que 73 % des Français pensent que la culture financière devrait même faire l’objet d’un enseignement à l’école. Un chiffre à méditer par notre futur(e) Président(e) ?

« Le plus important est de bien appréhender le triptyque rentabilité, risque, liquidité. L’offre pléthorique nécessite de se renseigner pour trouver le bon équilibre entre d’une part les produits liquides garantis en capital mais peu rémunérateurs et d’autre part les produits rémunérateurs avec un horizon long et un risque à prendre » Jean-Christophe ANTOINE, Président d’ATLAND Voisin.

Construire une stratégie d’investissement avec un professionnel 

Alors comment faire ? En cas de projet d’investissement, 83 % des Français se tournent en priorité vers leur conseiller bancaire. Cette profession devance les proches (63 %) et les  conseillers en gestion de patrimoine (66 %). Ces derniers permettent de faire le bon choix, en adéquation avec les objectifs et la situation de chacun. Objectif : construire une stratégie diversifiée et sur mesure selon votre profil d’épargnant.

« Le vieil adage qui consiste à ne jamais mettre tous ses œufs dans le même panier fonctionne toujours. Il faut se diversifier en plaçant son argent sur différentes typologies de projets et de produits. Dans tous les cas, tournez-vous vers des acteurs qui sont régulés par l’Autorité des Marchés Financiers. C’est une garantie contre les mauvaises surprises » selon Deborah LABRE, qui a coréalisé cette étude pour le compte de Fundimmo.

user avatar
Irma MISPA KOUM