Comment générer des revenus complémentaires avec l’immobilier ?

Temps de lecture estimé:

Vous êtes déjà propriétaire de votre résidence principale et vous souhaitez investir dans l’immobilier pour générer des revenus additionnels ? L’immobilier est un vaste domaine qui offre de nombreuses possibilités en la matière. Nous vous proposons donc un petit tour d’horizon des options à votre disposition.

Comment générer des revenus complémentaires avec l'immobilier

Article rédigé en partenariat avec PRETTO

Le crédit et l’investissement locatif en direct dans l’ancien

L’achat d’un appartement ou d’une maison que vous louerez à des particuliers est l’investissement immobilier par excellence. Il s’agit sans doute de la forme d’investissement la plus courante.

Cependant, il existe des aspects qu’il vaut mieux connaître avant de se lancer, afin d’optimiser votre projet et de vérifier la rentabilité.

L’un de ces aspects est la maîtrise de « l’effet de levier ». L’effet de levier consiste à augmenter votre capacité d’investissement grâce à l’endettement. Il s’agit d’un moyen de financement qui permet de vous constituer un patrimoine immobilier à long terme. Le taux immobilier est un paramètre clé. Rappelons que la mise en place d’un crédit vous engage à le rembourser.

Un autre aspect est la fiscalité. Evidemment vous pouvez investir dans l’immobilier direct sans avantage fiscal. Mais peut-être aurez-vous intérêt à considérer des biens qui donnent droit à des dispositifs fiscaux. Pour un investissement locatif dans l’ancien, la loi Denormandie est un exemple. Ce dispositif donne droit à une réduction d’impôts si vous réalisez des travaux qui portent sur la rénovation énergétique du bien. Les travaux engagés doivent représenter au moins 25% du prix d’achat.

Il existe d’autres paramètres à prendre en compte ou à étudier pour choisir l’investissement qui répondra le mieux à vos objectifs. Pour cela, il est pertinent de faire appel à un conseiller en gestion de patrimoine ou à un professionnel de l’immobilier.

L’investissement locatif indirect et géré avec les SCPI

Les sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) constituent une alternative à un investissement « en direct » et offre une solution d’épargne qui peut s’adapter aux différents profils et objectifs des épargnants.

Vous ne devenez pas propriétaire des biens mais associé de la SCPI qui les détient en votre nom. Votre investissement vous donne droit à des parts de la société. Ce qui vous donne le droit de toucher des revenus trimestriels potentiels. Chaque SCPI est gérée par une société de gestion de portefeuille agréée par l’autorité des marchés financiers.

L’un des avantages des SCPI réside dans l’accessibilité : la plupart des SCPI permettent de réaliser un placement à partir de quelques centaines ou milliers d’euros. Par exemple, à partir de 2080€ 1 pour notre SCPI Épargne Pierre.

Autre avantage, investir en SCPI permet de mutualiser les risques. À la différence d’un investissement locatif dans un seul bien, qui comporte un certain nombre de risques (impayés, vacance locative, travaux), avec une SCPI l’investissement est réparti sur plusieurs actifs immobiliers et locataires. Il faut garder à l’esprit que ce type de placement comporte un risque de perte en capital et de liquidité.

Et bien entendu, comme tout investissement immobilier, l’investissement en SCPI peut se prêter à un financement à crédit. C’est notamment le cas de notre SCPI Épargne Pierre, que plusieurs banques acceptent de financer, en fonction de la situation de l’épargnant.

Pour vous accompagner et rendre les démarches plus faciles, l’accompagnement par un courtier vous sera précieux !

Rappelons que la mise en place d’un crédit vous oblige à le rembourser, et ce même si les revenus générés par la SCPI (qui peuvent varier à la hausse ou à la baisse) ne suffisent pas à couvrir vos mensualités. Là aussi, la consultation d’un conseiller en gestion de patrimoine est toute indiquée pour vous accompagner dans votre choix et pour comprendre et mesurer les risques propres aux SCPI et à chaque solution.


1Applicable depuis le 1er novembre 2021

user avatar
Thomas LAFORET